stage pour réussir le mont blanc

Réussir le Mont Blanc avec un guide de Chamonix

L’ascension du mont Blanc, plus haut sommet d’Europe, doit être bien préparée à l’avance. En tant que guide à Chamonix, je vous propose un stage pour réussir l’ascension du mont Blanc.

Conditions préalables nécessaires à l’ascension du mont Blanc

Un entrainement régulier toute l’année vous permet de ne pas subir la course et de profiter au mieux de l’environnement grandiose. Vous devez être acclimaté à l’altitude et vous préparer à réviser les bases de l’alpinisme grâce à une école de glace (apprentissage du cramponnage, de la marche encordée, de l’utilisation du piolet…).

Pour vous donner toutes les chances de réussir le mont blanc, prévoyez quelques jours en amont pour la préparation de l’ascension.

Vous devez également être entrainé physiquement avant l’ascension. Je vous conseille un entrainement régulier axé sur des disciplines d’endurance. (Vélo, course à pied en montée…).

Itinéraires pour l’ascension du mont Blanc

Je vous emmènerai par un itinéraire à votre portée et tenant compte des conditions du moment.

Vous pouvez accéder au sommet soit par la voie la plus classique qui passe par le Refuge du Goûter puis le Dôme du Goûter, soit par un itinéraire plus technique qui passe par les trois monts : Mont Blanc du Tacul, Mont Maudit, Mont Blanc. Un itinéraire est également possible par l’Italie (refuge Gonella) mais le dénivelé est plus important (1 800 m le deuxième jour).

Quand faire le mont Blanc ?

L’ascension du Mont Blanc se fait de début Juin à mi-Juillet lorsqu’il fait encore « frais » et qu’il y a encore de la neige pour monter à l’Aiguille du Gouter où se situe le refuge du Goûter. Après la mi-Juillet, j’estime que le risque est trop important en raison de chutes de pierres. Cette situation est en partie due à la canicule qui empêche le regel. On peut reprendre les ascensions en Septembre lorsqu’il fait à nouveau plus froid. Grace à ce changement de température la roche est en effet plus dure et cela stoppe les chutes de pierres.

En ce qui concerne le programme, je propose uniquement la formule de stage de 5 Jours afin de vous garantir un maximum de réussite. L’ascension du Mont blanc se fera en deux ou trois jours, donc il y aura 2 ou 3 journées de préparation.

Les premiers jours sont destinés à la préparation. Nous éviterons les courses longues qui fatiguent afin de préserver au mieux votre condition physique. Il y a la possibilité d’effectuer les 6 jours de stage non consécutivement. C’est à dire d’éventuellement de prendre une journée de repos le quatrième jour avant de monter au refuge de Tête Rousse.

J1 : course à la journée. Ecole de glace, apprentissage de la marche encordée avec le piolet. Nuit en refuge pour l’acclimatation.

J2 : journée au départ du refuge des Cosmiques. Ex : traversée des pointes Lachenal. Nuit en refuge pour l’acclimatation.

J3 : Traversée de l’arête des Cosmiques.

J4 : Montée en Train jusqu’au Nid d’Aigle (2 372m) : montée au refuge de Tête Rousse. (3 167 m)

J5 : Montée au Sommet (4 810 m) puis descente ; nuit au refuge du Goûter. (3 840 m)

J6 : descente du refuge du Goûter jusqu’au Nid d’Aigle.

Si les conditions sont mauvaises ou que vous êtes mal préparé, nous pouvons réfléchir à une autre destination plus adaptée mais sachez qu’aucune modification de programme ne fera l’objet d’un remboursement.

Les difficultés auxquelles il faut vous préparer

Les effets de l’altitude sont à envisager. Au-delà de 4 000m, le manque d’oxygène se fait ressentir et vous n’avez pas les mêmes capacités physiques qu’en vallée. La température ressentie est accentuée par l’effet du vent. Le manque de sommeil va également probablement contribuer à vous affaiblir. On dort généralement assez mal en altitude et les conditions de nuit en refuge ne sont en effet pas de tout repos. N’oubliez pas les bouchons anti-bruit. Après les efforts de la montée, il faut encore puiser dans les réserves physiques pour amorcer la descente qui est très longue. C’est la raison pour laquelle il faut respecter un certain horaire. Je déciderai donc seul de ce créneau.

Un grand nombre de touristes ont pour objectif de faire le Mont Blanc. Par conséquent, il est de plus en plus difficile de réserver le refuge du Goûter. Il sera donc préférable de bloquer les dates le plus tôt possible (exemple en Mars pour une ascension l’été ).

Tarifs du stage Mont Blanc avec un guide de Chamonix

Des arrhes d’un montant de 400€ seront demandées afin de bloquer les dates et de réserver le ou les refuges. (Le club Alpin Français oblige à verser les arrhes pour réserver ce refuge). Le choix de l’ascension du Mont Blanc en 2 ou bien 3 jours se fera après un échange téléphonique avec vous.

Le paiement en totalité du stage se fera deux semaines avant la date du départ du stage.

Pour 1 personne : 2 000€

Pour 2 personnes : 1 100€/pers. Avec un maximum de 2 clients/guide.

Ne sont pas inclus : Les frais de Téléphérique, la demi-pension (pour vous et le guide) au refuge du Goûter et peut être au refuge de Tête Rousse si l’ascension se fait en trois jours.

Sont inclus : prêt du matériel : Casques, baudriers, crampons, piolets.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *